Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > médecine chinoise > Définition du Qi

Définition du Qi

Le 11 avril 2011
Définition du Qi

Selon l'Académie de médecine Traditionnelle de Pékin, le Qi est un matériaux invisible et sans cesse en mouvement, quand il se rassemble il devient visible.

Ainsi le Qi qui est universel se présente sous deux qualités différentes, concentré, palpable, visible, YIN ou subtil, invisible, impalpable, YANG.

Ainsi l'Homme qui procède du Ciel et s'appuie sur la Terre est à la fois YIN et YANG, structure et ce qui la met en mouvement. Structure et mouvement...

A partir du qi unique de l'Harmonie suprême commencent à se scinder Yin et Yang dans leur transformation; dans le Yin il y a du Yang, dans le Yang il y a du Yin, leur origine étant l'unité du Faîte suprême. Aussi longtemps que le Yin et le Yang ne se sont pas séparés, il y a reproduction à l'identique. Le Yin seul n'accomplit rien, le Yang seul n'engendre rien. Dans l'engendrement et l'accomplissement, Yin et Yang se différencient dans leur constitution. Dans le domaine humain, le ferme et le souple s'entraident, sens du juste et sens du profit s'équilibrent, Dao et objets concrets se complètent : ils réalisent ainsi le principe des dix mille changements dans l'interaction tout en fusionnant dans l'unité.


L'espace vide n'est autre que le volume occupé par l'énergie. Lorsque l'énergie, flux sans limite, est subtile au point de n'avoir pas de forme, les hommes voient l'espace vide mais pas l'énergie. Or, tout l'espace vide n'est qu'énergie : condensée, elle devient visible, et les hommes disent alors qu'il y a quelque chose; dispersée, elle n'est plus visible, et les hommes pensent alors qu'il n'y a rien.

Wang Fuzhi

http://www.onelittleangel.com/sagesse/citations/saint.asp?mc=74

 

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : médecine chinoise

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez toutes nos actualités !