Menu
Vous êtes ici : Accueil > Actualités > ostéopathie > De l'interêt de la médecine chinoise en ostéopathie, son diagnostic et ses outils.

De l'interêt de la médecine chinoise en ostéopathie, son diagnostic et ses outils.

Le 22 novembre 2017
De l'interêt de la médecine chinoise en ostéopathie, son diagnostic et ses outils.
Ostéopathie et médecine chinoise, complémentarités, intérêts, diagnostic, outils, acupuncture, phytothérapie, pharmacopée chinoise, alimentation, diététique, nutrition, compléments alimentaires, psychologie.

La médecine traditionnelle chinoise confère à ma pratique quotidienne d'ostéopathe une originalité de positionnement mais aussi et surtout me permet d'appréhender toutes les dimensions de l'être.

Cette médecine millénaire élargit considérablement mon champ de compétence et me permet d'aborder toutes sortes de pathologies.

Si le traitement d'une lombalgie ou d'un torticolis constitue le quotidien de l'ostéopathe, la phase de diagnostic de la médecine chinoise permet d'identifier rapidement les déséquilibres énergétiques des organes et donc de traiter les causes et l'origine de ces souffrances.

Des corrections alimentaires peuvent accompagner l'ajustement ostéopathique de la structure. L'acupuncture ou la prescription de plantes ou de compléments alimentaires permet de traiter en profondeur. La phytothérapie, la pharmacopée chinoise et la diététique accompagnent le traitement. 

Même les troubles émotionnels peuvent être abordés sans se substituer à la psychologie. Les chinois avaient d'ailleurs très tôt abordé le traitement de ces troubles psychiques.

Dans le traitement des pathologies dégénératives de nos civilisations occidentales il faut souvent utiliser l'ensemble de ces outils.

Cette actualité est associée aux catégories suivantes : ostéopathie  -  médecine chinoise

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez toutes nos actualités !