La Diététique Chinoise - Lille

L'alimentation des chinois est le premier secret de leur longévité.

La diététique, l'alimentation constituent en Chine le premier moyen de rester en bonne santé. Faut rappeler qu'avec des moyens de santé par ailleurs dérisoires, ce peuple vigoureux semble bénéficier depuis plusieurs siècles, d'une espérance de vie tout à fait comparable à la notre.

Des aliments d'origine artisanale

Dans cette société traditionnelle on ne dissocie par l'Homme de l'Univers, ainsi celui-ci trouve dans la nature tout ce qui convient à son alimentation . L'alimentation en Chine n'a que peu changé pendant des millénaires, ce n'est que depuis peu que les industriels de l'alimentation s'y implantent.

Très longtemps l'aliment était d'origine artisanale, frais, de saison et ne voyageait pas. Les circuits de distribution étaient très courts et les procédés de conservation traditionnels très satisfaisants. La fraîcheur de l'aliment était garante de la vivacité de son Qi.

Une alimentation très variée

On trouve encore en Chine une très grande variété d'aliments, végétaux ou animaux. On y mange tout ce qui pousse, fleurit, fructifie, marche, nage, vole, rampe.

Cette grande variété permet d'éviter les carences en vitamines, minéraux et autres oligo-éléments. C'est la première garantie d'une alimentation équilibrée.

Une grande connaissance des aliments

De manière empirique et par l'observation sur de longues périodes, les chinois ont développé une très grande connaissance des propriétés de leurs aliments. Ainsi chaque aliment a fait l'objet d'études et l'on connait très bien les natures, saveurs, propriétés, indications et contre-indications de chaque aliment, depuis des milliers d'années. En étudiant les textes nous pourrions éviter de nombreuses erreurs.

Hygiène de vie ou thérapie

Il faut distinguer en thérapeutique plusieurs niveaux d'utilisation de la nourriture.

L'hygiène alimentaire : il faut manger ceci, c'est bon pour cela. Il faut manger cela en cette saison. Cette connaissance des aliments est très implantée dans la culture asiatique.

La correction alimentaire : à l'occasion de la consultation, le praticien rectifie les principales erreurs alimentaires du patient, en rapport avec son diagnostique énergétique.

La "diétothérapie" : où chaque aliment et son mode de cuisson est sélectionné en fonction de la santé du patient.

Consultez également :